photo tour Expositions musées Dolce Vita guides curiosités
in Venice today .com
 
Facilités de logements
hotels
restaurants
services utiles
Vous êtes dans: IVT / Curiosités        

Venise est une ville particulière,
riche de curiosités à découvrire...

En vous promenant à Venise, vous pouvez, en étant attentif, faire un voyage dans le temps et dans son histoire! La possibilité vous en est offerte avec la lecture des "nizioleti" sur lesquels sont écrits les toponymes de Venise.
Ainsi, les calli, les campi, les fondamenta, font rennaître les anécdotes suspendues entre légende et réalité, et les épisodes historiques qui échappent à l'attention de la plupart des gens!




Photo de la Calle della Fava

Calle de la Fava - Sestiere di Castello

Dans cette zone suggestive de venise, on trouve un Pont, Une Calle, Un Campo et une église (voir sur la section Photo tour) dédiés à la Fava. Inutile de préciser que la commerce principal de ces rues (calli) durant les années de la Sérénissime République était précisément basée sur ce haricot (fava). Si on remonte le temps, on imagine une Venise dans laquelle prospéraient les industries et les commerces de tous les genres, lesquels caractérisaient leurs zones jusqu'à en changer les noms.

Photo de la Riva dei Sette Martiri

Riva dei Sette Martiri - Sestiere di Castello

Durant la dernière guerre mondiale, le long de cette rive étaient attachés les bateaux allemands qui couvraient l'Adriatique. En 1944, lors du combat entre les partisans et le allemands, une sentinelle de garde qui gardait une de ces barques disparu pendant la nuit et la commandement allemand exhiba de fortes représailles en fusillant 7 hommes choisis dans la prison de Santa Maria Maggiore. C'était le trois août 1944, quelques jours plus tard, le corps de la sentinelle disparu fut repêchée dans le canal où il était tombé pour un évident excès d'alcool!

Photo de la Corte del Diavolo

Corte del Diavolo - Sestiere di Castello

Le diable apparaît sur les nizioleti de Venise avec un grand mérite. La figure du diable tentateur dut présente dans une Venise de contrastes, où la sacré et le profane ont toujours cohabité, que ce soit dans les us ou dans les institutions. La Sérénissime faisait obstacle par exemple, à la pratique de la prostitution jusqu'à ce qu'arrive la mode homosexuelle qui venait de l'Orient, elle n'hésita pas à réouvrire alors les maisons closes et à encourager à l'hétérosexualité (Ponte delle Tette).

Photo du Ponte delle Maravegie

Ponte delle Maravegie - Sestiere di Dorsoduro

La légende raconte d'une famille qui comptait sept sœurs qui pouvaient se mesurer l'une l'autre en beauté, sauf une qui était très vilaine. Jusqu'à ce qu'une nuit, sept étoiles apparurent dans le ciel, six lumineuses et une, un peu trouble, d'un seul coup celle-ci se mit à briller et la septième sœur devint la plus belle de toutes.

Venezia, ponte delle Maravege

sotoportego del casin dei Nobili, Venezia

Photo du Sotoportego del Casin dei Nobili

Sotoportego del Casin dei Nobili - Sestiere di Dorsoduro, S. Barnaba

Fut un temps, comme le dit l'écriture, où il existait une salle de jeux pour les nobles. Toutefois, ce n'était pas le jeu sa seule raison d'être et on y trouvait également des activités de prostitution. La salle resta ouverte jusqu'au XVIe siècle, lorsque le Conseil des Dix imposa la fermeture de la "Maison des Nobles". Mais cette salle resta naturellement ouverte, à la paix de tous.

Venezia, sotoportego del casin dei Nobili
Images de Claudio Mandelli << Go up

© IN VENICE TODAY 1999
Tous les droits sont réservés
Murri 31/7 Mestre Venise
Hosted by IVT